Pages

Follow by Email

dimanche 27 octobre 2013

De la taille, encore!

Décidément, je suis en mode "je ratiboise"! Après avoir fait enlever la haie en façade, il me restait encore des envies de coupe... Et comme on m'avait affirmé que l'érable champêtre se taillait à n'importe quelle saison, j'en ai profité pour y aller franchement car la ramure en forme de boule prenait beaucoup trop d'ampleur. Voyez ici :
Au printemps, avant que les branches se mettent à grandir....




   Les boules se rejoignent et c'était déjà visible, l'hiver dernier! Il était temps d'intervenir, car l'ombre gagnait du terrain et les plantes installées dans le massif entouré de buis hurlaient leur détresse!

Et donc, armée de mon sécateur télescopique et d'une échelle, je me suis mise au travail. J'ai dû diviser le travail sur plusieurs jours car j'avais les épaules et la nuque en compote! La nuque, c'est parce que j'ai eu une entorse cervicale il y a plusieurs années (le coup du lapin) et que j'ai conservé une certaine fragilité à cet endroit. Les épaules, c'est parce que je n'ai pas l'habitude de travailler les bras levés vers le ciel et aussi parce que j'y appuyais mon sécateur.

Et voici la nouvelle coupe de ces 4 Acer campestre 'Globusum'.

  

Ce sera beaucoup plus joli dès que le feuillage aura recouvert les branches. Dire qu'avant cela, il va falloir se débarrasser de cet immense tas de branches...



La prochaine étape consistera à tailler très courts les 5 catalpas disséminés eux aussi dans la haie de charme. Mais, ça, ce sera pour janvier ou février...

10 commentaires:

  1. Et bien quand tu es lancée, on ne t'arrêtes pas !
    Bravo pour ce beau boulot !

    RépondreSupprimer
  2. Eh ben, je me m'aventurerais pas de ces jours-ci près de toi, si tu avais des ciseaux en main !
    Très beau boulot ! Bon dimanche, Anne-Marie ! Bisous

    RépondreSupprimer
  3. Du bon boulot Anne-Marie. Tu as taillé en laissant une belle silhouette à tes érables...

    RépondreSupprimer
  4. Tu as fait ça dans les règles de l'art...
    Tes erables vont retrouver une belle ligne!!!
    J'adore l'effet que tu as donné d'ailleurs avec cette taille en boule: c'est très élégant!!
    Bises et bonne continuation!
    sophie

    RépondreSupprimer
  5. Une jolie scène d'érables et qui doit nécessiter beaucoup de travail pour maintenir le rapport tronc-tête qui fait toute l'originalité de l'ensemble. Bon courage pour la suite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, c'est assez physique. Je me demande ce que je ferai quand j'aurai 15 ans de plus...

      Supprimer
  6. Tu feras peut-être comme moi, trouver une jeune amie-jardinière pour faire le travail ;) !... A part ça, tu as vraiment un très joli jeu de volumes dans ton jardin : les arbres, les haies, les buis ... c'est très beau ...

    RépondreSupprimer
  7. C'est un sacré travail mais le résultat est vraiment réussi !
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  8. Quand tu auras quinze ans de plus, tu te mettras peut-être comme moi, en mode hibernation dès l'arrivée des jours moins cléments. Je suis admirative quand je vais de blog en blog, de vous voir tous vous activer autant dans vos jardins. Et pourtant j'adore le jardin ! C'est surtout l'automne qui me perturbe. Parfois les belles matinées d'hiver me redonnent de la vigueur... En tout cas bravo pour ce beau travail ! Belle soirée. Frédérique

    RépondreSupprimer
  9. Quel boulot! Je peux imaginer les épaules endolories et la nuque douloureuse après un tel travail! Le tas de branches témoigne de la masse de branches élaguées! Mais le massif du dessous va retrouver de la luminosité et tes érables une ligne élégante...

    RépondreSupprimer