Pages

Follow by Email

samedi 15 avril 2017

printemps 2017

Chaque année, il sait se faire attendre, se laisser désirer, aiguiser l'impatience du jardinier et le faire languir. Il montre des premiers signes, des bourgeons bien gros, les premiers crocus, les premières tulipes et puis tout à coup il est là! Il explose, il est lancé, on ne l'arrête plus!







La mise en route, chez moi, se fait toujours après tout le monde. C'est en tout cas l'impression que j'ai en voyant les belles photos alléchantes de mes amis jardiniers qui publient à tout va sur les réseaux sociaux alors qu'ici il n'y a pas grand'chose à montrer.
Et puis, j'ai l'impression de publier chaque année les mêmes photos. Du coup, je me sens moins motivée pour les publier; je ne voudrais pas lasser mes lecteurs!

Bon, trève de bavardage, passons aux photos!
La (nouvelle) haie en façade : j'ai taillé les miscanthus mais pas encore les ifs. Oui, je sais, c'est un peu bizarre comme ça, mais ça va vite repousser et, quand les ifs auront encore un peu "forci", ce sera un peu plus graphique. En attendant, on voit bien la bordure de crocus qui sera suivie par une bordure de muscaris (photo prise en mars). 



 Cela me fait un beau petit tas de graminées sèches (et coupantes!) à broyer, sans compter qu'il me reste encore les branches des 5 catalpas boules que j'ai taillés cet hiver. Vous aimez ça, vous, broyer? Moi pas! Mais c'est un passage obligé si je veux m'épargner une dizaine d'aller-retour jusqu'à la déchetterie, sans compter que je n'ose pas conduire la voiture avec la remorque. Donc, je dois attendre le bon vouloir de Monsieur mon mari qui m'assure que je vais être bientôt débordée avec tout ce travail et qu'il serait peut-être temps de revoir "tout ça" et de simplifier au maximum. Et oui, on ne rajeunit pas, penses-y ma vieille!
 
























Près de la mare aussi, travail d'évacuation du sureau qui était tombé en hiver.
Tiens, en parlant de mare, ça me fait penser que je dois vous demander votre avis : elle est envahie par cette plante oxygénante, myriophylle, je pense (Virginie, si tu passes par ici, tu pourras confirmer le nom; tu m'en avais donné, tu te souviens?) 


Est-ce qu'il convient d'en enlever ou faut-il tailler? Je précise qu'elles flottent et ne sont pas plantées dans un panier, donc ça devrait facilement pouvoir s'enlever. Ou alors, c'est bon ainsi? Mais je commence à penser qu'il y en a un peu trop... 

J'ai également entamé un travail d'arrachage des buis de la haie de la rotonde. Plus de tergiversations, ils dégagent! Je vais les remplacer par une bordure fleurie. De la bruyère, peut-être...

Allez, quelques photos des floraisons :

Vous remarquerez que les muscari ont la cote partout dans mon jardin!








Coeur de Marie (je préfère son nom commun au nom latin)



1ère floraison de mon epimedium. J'avais même oublié que j'en avais acheté un!


Consoude, encore une envahisseuse!






Aujourd'hui, il pleut! Je ne vais pas râler, non. Il en faut de temps en temps et je dois reconnaître que le jardin en avait besoin : la terre commençait à se craqueler par endroits. C'est assez peu courant ici.
Et puis, ça m'a permis de prendre un peu de temps pour faire cet article. Je manque toujours de temps quand il fait beau!

Je vous dis à bientôt. Laissez-moi un p'tit mot, ça me fait toujours plaisir.
Je vous embrasse et  vous souhaite une joyeuse fête de Pâques! 

13 commentaires:

  1. Ton printemps est arrivé, Anne-Marie, et je le trouve très séduisant !... Quant à être dans les dernières, ne t'inquiète pas, j'arriverai encore bien + tard que toi ;) ... D'autant + que je ne plante plus de bulbes, 80% sont dévorés chaque hiver ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, en écrivant l'article, je me disais que je ne devais pas être la toute dernière et j'ai pensé à toi.
      Plus du tout de bulbes? Tu as testé les narcisses, normalement les rongeurs ne les aiment pas?

      Supprimer
  2. Joli petit tour au jardin. J'ai le même soucis que vous je dois attendre plus longtemps que d autres pour voir apparaître la magie du printemps. Je suis d ailleurs pas si loin région verviertoise. Je suis même presque contente qu'il pleuve enfin. Bonne journée et bon we
    Amicalement Pascale (jardin à welekete)

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  4. Je m'amuse à vous entendre parler de votre printemps tardif... que dois-je dire? Pourtant cette année, j'ai trois bonnes semaines d'avance sur les autres années. Mes premières tulipes fleurissent depuis deux jours et la glycine a éclaté! Il a fait si bon, tant pis si j'ai dû arroser comme en été!
    Franchement ce petit tour de jardin est plutôt charmeur, malgré les gros travaux! M. Gine aussi pense que j'en fait trop et qu'il va falloir réduire la voilure... D'accord, à condition de quitter le jardin - sinon, j'aime mieux le bichonner encore et encore!
    J'aime beaucoup tes muscaris - j'en avais énormément autrefois, puis je n'ai pas renouvelé les plantations de bulbes qui se sont perdues. A reprendre à l'automne!
    Bon weekend pascal - même s'il est pluvieux!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Gine. Je ne touche jamais aux muscaris sauf si je dois planter en les poussant un peu. Ils se multiplient tout seuls comme des grands. Bon week-end à toi aussi.

      Supprimer
  5. Belle balade printanière! En voilà des muscaris!! Les bicolores sont ravissants! Ici, il y en reste très peu... Il y a beaucoup de jaune au jardin mais pas assez de bleu.... Faudra que j'en replante! Bises et bon week=end!

    RépondreSupprimer
  6. ici aussi il a plu et j'en étais bien contente ce matin!
    J'adore tous tes muscaris! Et puis les latifolium avec leurs 2 couleurs sont mes préférés! Non mais je rêve ou tu en as même un mauve et blanc? En tout cas, au milieu des narcisses et des tulipes, c'est frais et pimpant! (comme V.I.Poo)
    Ca ne me dérange pas moi de broyer les branches et même je suis toujours contente à l'idée d'avoir du BRF! Les conduire à la déchetterie, ce n'est ni économique ni écologique! Allons Anne-Marie! ;) et puis le BRF dans les massifs, ça t'évite la corvée désherbage c'est donc idéal pour toi qui te fait des vieux os! (c'est pas moi qui l'ai dit hein! C'est Mr ton mari! mdr).

    RépondreSupprimer
  7. Cela pousse bien chez toi, tout est fleuri, c'est sûr moins que dans le Sud de la France, ou à Paris!
    Ici, nous retirons tous les ans des plantes aquatiques pour laisser de la place aux poissons, elles repoussent vite .
    J'admire ton entrée, elle a bien changé depuis l'abattage de ton arbre.
    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
  8. Tu n'est pas la seule à voir le printemps un peu tardivement. Chez moi c'est pareil. J'ai parfois l'impression que les démarrages sont pénibles. Quand je visite les autres blogs et que je vois des tulipes en fleurs depuis plusieurs semaines et des rosiers déjà en boutons alors que je viens de tailler les miens il y a deux ou trois semaines....Mais bon tout vient à point à qui sait attendre :) Les floraisons finissent toujours par arriver tôt ou tard. Belle semaine.

    RépondreSupprimer
  9. Je corrige es et non est. Ca c'est quand on va trop vite....

    RépondreSupprimer
  10. Le broyage n'est pas non plus ce que je préfère, comme c'est bruyant !
    Mais le paillis récolté et s'éviter la déchetterie sont de bonnes récompenses.
    Le printemps est tardif mais bien joli déjà chez toi.
    Bon lundi de Pâques,
    Aude.

    RépondreSupprimer
  11. Ma chère Anne-Marie, j'aurais pu écrire le début de ton article tant il me ressemble!!!
    Et, limite, publier les mêmes photos que toi!
    C'est simple, je n'ai encore rien publier sur mon printemps... pas très loin de chez toi!
    Visiter les autres blogs où tout est déjà si avancé me fait prendre conscience que dans notre petit pays tout se fait doucement mais sûrement!
    Plein de bisoussss...

    RépondreSupprimer