Pages

Follow by Email

lundi 28 décembre 2015

Rétrospective 2015


Le premier JANVIER 2015 nous avait fait cadeau de belles scènes du jardin pris sous le gel. J'ai choisis de vous montrer une photo de la mare figée par le gel et vue par la fenêtre pratiquée dans la haie de charmes qui la cache de la maison. 



Pour FEVRIER, cette photo de feuilles de platanes prises sous le gel sur leur lit de mousse, très présente au jardin.



MARS, chez moi, est essentiellement bleu, jaune et blanc et ce sont les crocus, accompagnés de quelques nivéoles en robe blanche qui ouvrent le bal du printemps.



En AVRIL, les choses sérieuses commencent, les couleurs explosent vraiment grâce bien sûr aux bulbes (tulipes précoces, muscaris, crocus, chionodoxa, puschkinia, anémones blanda et narcisses) mais aussi aux fidèles vivaces que sont les violettes, pulmonaires, bruyères, consoudes et consorts. J'ai choisi une photo de l'humble chionodoxa qui au fil des années finit par former de véritables tapis bleus.  



Je comptais ne mettre qu'une seule photo par mois, mais voilà, j'ai bien du mal à en écarter d'autres que j'adore, donc, je triche un peu et j'en ajoute  une de tulipes blanches sur lit de muscaris.


Voici maintenant le joli de mois de MAI où les fleurs volent au vent... Une vue un peu plus large où on peut admirer, en plus des floraisons, le vert vif des jeunes feuillages de l'hortentia (en haut,à gauche) et de la graminée milium effusum aureum derrière le bouquet de muscari. J'aime beaucoup la fraîcheur qui se dégage de cette photo.  


Mais l'on ne pourrait se contenter d'une seule photo pour ce si joli mois! Allez, je vous en mets 
encore 4!
  





Et que dire de JUIN, mon mois préféré (bien que j'hésite quand même avec mai)?! Cette année il a été particulièrement chaud. Mais, chez moi, les grosses chaleurs ne lui font pas peur; nul besoin d'arroser, l'herbe reste bien verte.


Rosier Westerland, entre le seringat et le sambucus Black Lace

Rosier liane Diggy's rambler

Rosier grimpant Janet



JUILLET, encore très fleuri cette année! 




AOÛT



rosier Blue Girl
SEPTEMBRE






OCTOBRE, lorsqu'il est ensoleillé, m'enchante par ses couleurs changeantes. 








NOVEMBRE, le mois des feuilles à ramasser...



DECEMBRE

La douceur inhabituel de cette fin d'automne et de début d'hiver nous permet d'assister à des spectacles étonnants mais inquiétants pour l'avenir. J'en veux pour preuve la photo de cet hortentia et de ce rosier qui développent déjà leurs promesses de floraisons. Que deviendront-elles lorsque le gel montrera son nez?



Enfin, je termine par une photo du massif que je regarde lorsque, par une belle journée ensoleillée d'hiver,  je suis assise dans ma véranda.
 
Je ne peux m'empêcher de me demander comment sera 2016 avec ses perturbations météorologiques. Chaque année, il est vrai, nous apporte son lot de surprises au jardin. Gageons que, cette année encore, le bonheur sera au jardin.

dimanche 4 octobre 2015

Mes arbres pour mon petit jardin

Lorsque j'ai des visiteurs au jardin, on me demande souvent le nom de mes arbres. C'est vrai qu'ils font partie intégrante du jardin et participent à sa structure. 
Ce qui plaît aux visiteurs, c'est qu'ils sont d'une taille appropriée à mon petit jardin (1200 m2, maison comprise). Aussi, lorsqu'un visiteur récent du blog m'a demandé des renseignements sur ces arbres, je me suis dit que je tenais là une idée d'article intéressant.

Alors, commençons par l'entrée du jardin qui, je le rappelle, se situe sur le côté de la maison. Le premier arbre est le Crataegus laevitaga  'Paul's Scarlet' ou aubépine rouge. Il n'est magnifique que pendant sa floraison, en mai. Il est à cet endroit pour apporter un peu d'ombre à mon parterre "japonisant" qui avait été planté, au départ, avec des plantes d'ombre étant donné que cet endroit était très ombragé (trop!) par 3 énormes thujas, enlevés par la suite.
Au jardin depuis 5 ans




 Lorsqu'on aborde le jardin de derrière, on tombe sur le Catalpa bignonioides 'Aurea'. Très joli avec ses feuilles dorées en forme de coeur et ses fleurs blanches qui ressemblent à des orchidées. Son emplacement a été déterminé par la véranda qu'il ombrage en été. En effet, son feuillage apparaît tard et tombe tôt, ce qui permet de profiter des premiers et derniers rayons de soleil au printemps et en automne.
Le catalpa tel qu'il apparaît quand on entre dans le jardin de derrière la maison

Et le voici dans son entièreté et en fleurs, avec la véranda qu'il ombrage

Fleur du catalpa

Tapis de "neige" après une journée de tempête : les fleurs sont tombées en quantité!

L'arbre suivant est le platanus acerifolia 'Van Alphens Globe' (platane). Sa couronne est large et son feuillage dense. Il donne beaucoup d'ombre, trop à mon goût. Je l'ai déjà taillé une fois, en transparence, mais je vais devoir recommencer. Or, il est devenu beaucoup trop haut pour moi et je ne suis pas équipée pour arriver à tailler le haut de la couronne. C'est dommage car il est beau, mais les vivaces qu'il surplombe commencent à souffrir de son ombre. J'ai déjà dû déplacer une pivoine qui ne fleurissait plus.

Là, j'ai déjà commencé à tailler les branches du dessous.
le tronc caractéristique des platanes


Si je suis la grande plate-bande où se trouve le platane, j'arrive à l'extrémité, cernée par une haie de hêtres dans laquelle ont été plantés 3 Aesculus Mutabilis 'Induta' ou marronniers. La fleur est rose saumon et il donne des petits marrons. Là, pas besoin de taille; il reste assez petit.

Les marronniers en fleurs, dans le fond, juste au-dessus de l'azalée.

Les mêmes, en automne.
J'en viens maintenant à l'orme pleureur, Ulmus Camperdownii, qui se situe en pleine ligne de mire lorsque je suis dans la véranda. Je l'ai voulu là exprès.

Photo prise derrière les vitres de la véranda (on voit les reflets!)  Dans une même enfilade,on aperçoit le feuillage du catalpa en avant-plan, puis le platane, les marronniers et enfin l'orme.

Le joli feuillage printanier de l'orme.
Par temps chaud, il offre une ombre bienfaisante...
... tout en offrant sa vue sur la mare.
Le voici dans son entièreté, lorsqu'il commence à perdre ses feuilles.

Venons-en maintenant aux arbres qui entourent la rotonde : Catalpa bungei et Acer campestre 'Anny's Globe'. C'est surtout ces derniers qu'on remarque en premier. Une photo vous montre cette partie comme on la découvre en arrivant dans le jardin.


Les 4 érables champêtres en été ...

... et en hiver.
En novembre, les érables deviennent jaunes.

La photo ci-dessous montre l'intérieur de la rotonde et 3 des 5 catalpas qui l'entourent. La forme arrondie des érables et des catalpas est naturelle. Les deux arbres se taillent facilement et retrouvent leur forme originelle.   

Tous ces arbres, à l'exception de l'aubépine, ont été placés en 2005 et ont maintenant 10 ans. On peut donc considérer qu'ils ont atteint leur taille définitive. Seuls les érables et les catalpas de la rotondes ont été taillés sévèrement.

Je vous parlerai une prochaine fois des quelques arbrisseaux et arbustes que comptent encore le jardin.

En attendant, je vous souhaite un bon dimanche et vous dis à bientôt.