Pages

Follow by Email

lundi 8 janvier 2018

Evolution du "jardin de devant"

Pour ceux qui me suivent, petite piqûre de rappel et pour les autres qui découvrent, voici deux photos de l'ancienne haie (prises en 2011).
D'abord, depuis le jardin, en regardant vers la rue.

Puis, un avant/après avec cette photo prise depuis la rue (le jour où Luc Noël est venu filmer le jardin ) où on voit bien, justement, le hêtre qui surplombe l'entrée et la haie...


...et cette photo prise en octobre 2017, juste avant la floraison des miscanthus :

L'entrée sous le soleil que ne cache plus le hêtre puisqu'il a été abattu. 

Mais voyons l'évolution depuis le début... Nous sommes en mai 2014. Le hêtre n'est plus là et la haie de laurier cerise non plus. Les ifs et les miscanthus viennent d'être plantés et j'ai ajouté des campanules bleue afin d'apporter une petite touche de couleur. 



Le contenu du rectangle de buis a lui aussi remanié. Exit les couvre-sol de pachysandra terminalis et vivaces d'ombre puisque ce parterre a retrouvé le soleil de l'avant-midi. J'ai voulu une base structurée  ET un joyeux fouillis.



J'en profite pour planter deux rosiers blancs (Vanilla Sky et Elara, tous deux des rosiers de Warren),  des myosotis, une petite haie de buis en demi-losange et deux lavandes. .

J'y ai ensuite ajouté des armoises pour leur joli feuillage gris. L'hortentia endless summer déjà là auparavant reste en place, pour l 'instant.


L'if prend tout doucement un peu de hauteur mais les miscanthus s'élancent déjà vers le ciel.



Au printemps 2015, les bulbes et les myosotis se donnent en spectacle.
  

Les campanules prennent le relais lorsque les bulbes se reposent.


Dans le rectangle, c'est déjà le fouillis! Les demi-losanges en buis disparaissent, cachés par le feuillage des armoises.

2016 : que des bulbes blancs!... qui devaient se retrouver entourés de myosotis bleu, mais où sont-ils donc passés?

Les ancolies, par contre, se sont invitées toute seules! 
  


Je suis un peu (beaucoup!) déçue par ce rectangle de buis : les buis en demi-losanges sont malades et un des rosiers,  Vanilla sky que j'aimais beaucoup, a rendu l'âme l'été passé. Et puis, le résultat n'est pas du tout à la hauteur de mes espérances et c'est assez moche en été.
J'avais rêvé de quelque chose qui ressemblerait à ceci (image trouvée sur Pinterest) :

exubérance et rigueur mêlées!
Avouez que j'en suis loin! 
La difficulté du truc, c'est qu'il faut penser à conserver de l'attrait à cet endroit pour le reste de la saison, car après les tulipes et les myosotis, que reste-t-il?
 Donc, il faut prévoir des vivaces, qu'elles soient adaptées à la mi-ombre et à ma terre argileuse et suffisamment rustiques.
 Ah, et il ne faut pas qu'elles prennent toute la place et cachent les lavandes et les buis en losange! Exercice pas si facile que ça! En tout cas, je ne maîtrise pas encore...

Mais, je ne désespère pas. Après tout, le véritable plaisir du jardinier est de recommencer encore et toujours. N'est-il pas?













20 commentaires:

  1. Je suis impressionnée par la rapide croissance de tes graminées: c'est impressionnant!
    Ton rectangle de buis est superbe au printemps mais comme tu l'as dit, il mérite peut être que tu rajoutes par exemple quelques verveines de buenos aires pour l'été. Ca serait joli non? Et aérien!
    Bonne réflexion.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, les verveines de Buenos Aires, je les a-do-re!!! Mais, elles ne se ressèment pas chez moi et comme il en faut beaucoup pour un effet de masse... :-(

      Supprimer
  2. Je suis moins difficile que toi... La photo 3 I montre miscanthus + fleurs bleues est super.. Je suis en train d'éliminer la haie de troenes qui ne supporte pas le sec, une réalité à laquelle il faut s'adapter!
    Amuse-toi bien, bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le plus grand soucis du jardinier : trouver la bonne plante pour le bon emplacement! Il faut parfois multiplier les essais!

      Supprimer
  3. J'adore ta haie avec les campanules!! C'est super beau.
    Pour le rectangle, il me semble qu'il n'est pas assez grand pour tes buis en losange, ils ne sont pas assez mis en évidence. Quant aux rosiers de Warren on dirait bien qu'ils n'aiment pas nos terres argileuses. je les ai tous perdus :o(
    J'avais fait une petite liste des vivaces qui se plaisaient chez moi en terre argileuse si ça peut t'aider : http://bienvenuechezvalou.eklablog.net/dans-ma-terre-argileuse-a129437066
    Je suis certaine que tu arriveras à faire de ce petit coin une merveille :o) Et comme tu dis, c'est ça aussi qui est gai au jardin, le réinventer chaque année :o)
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Valou! Je vais tout de suite aller consulter ta liste et prendre des notes. Gros bisous!

      Supprimer
  4. Coucou, Anne-Marie. J'espère que tu te portes bien. J'ai vu chez Bastin un ensemble de graminées (type Tenuissima) et verveine de Buenos Ares qui donnaient superbement bien. Ailleurs j'ai vu aussi le fameux géranium Rosanne associé avec des graminées et des verveines. Tu trouveras ton bonheur j'en suis sûre ! Bises à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les graminées, je les aime de plus en plus! C'est vrai que je devrais peut-être en mettre dans ce rectangle... Je vais y réfléchir et essayer de trouver de jolies associations.

      Supprimer
  5. J'aime beaucoup cette haie de miscanthus!! ça donne très bien avec les campanules à l'avant plan! Tu as vraiment bien fait d'enlever cet hêtre et la haie qui devaient prendre beaucoup de clarté! On a aussi retiré une haie dans le même style sur le côté de la maison il y a 2 ans. Je verrais bien aussi un ensemble de graminées assez basses dans ton massif : stipas, carex, pennisetums...associés à quelques vivaces (échinacées, gauras, verveines de Buenos Aires, heleniums...) Quelque chose de léger et un peu vaporeux... Bisous et bon courage!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as de bonnes idées, Claudine, mais ma terre fraîche ne supporte pas les échinacées ni les gauras (je ne les garde pas) et de plus, il ne reçoit du soleil qu'en matinée. Donc, il va falloir que je fasse des expériences. Mais je n'abandonne pas!

      Supprimer
  6. ahhh les graminées, j'adore, elles sont aériennes, pleines de charme et abondantes en toutes saisons
    une valeur sure, j'aime beaucoup les carex...
    Peut être que tu pourrais ajouter des cornus par exemple elegantissima, il a une jolie feuillaison verte à liserés blancs que tu peux accompagner de ligustrum sinensis et de quelques céanothes, des arbustes magnifiques et il en existe de superbes variétés persistant ou caduc c'est selon, ça pourrait te donner du volume et de très belles couleurs en toutes saisons
    J'espère que tu vas trouver ton bonheur
    gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou, Chris!Je pense que je vais rester dans les graminées et les vivaces plutôt que les arbustes. Je ne l'ai pas dit, mais j'ai planté un bel arbuste qui n'a pas encore fleuri car il lui faut le temps pour s'installer : chionanthus virginicus. Il est au centre du rectangle. Donc, ça suffira pour la hauteur.

      Supprimer
  7. Je me souviens de tes plans ! ton parterre a bien évolué ! tu n ' as pas eu de soucis avec tes buis ? j ' en connais beaucoup qui ont la maladie ouf moi j ' ai été épargnée ! bonne journée bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, les buis! Ne m'en parle pas! Je vais devoir enlever tous ceux qui sont à l'arrière de la maison car ils sont tous malades. Ceux qui sont en façade vont un peu mieux mais j'évite de trop les tailler afin de ne pas trop les fragiliser. ça se voit, non? Les bordures ne sont pas nickel!

      Supprimer
  8. Ben moi je trouve que c'est une belle évolution! J'ai vu de mes propres yeux le parterres avec les ancolies! c'était MAGNIFIQUE! bon ça ne dure pas, ok. Comme dit plus haut, le parterre n'est peut-être pas assez grand pour un dessin de buis dedans. Moi en bleu floraison qui dure, je pense à geranium Rozanne aussi (champion chez moi, parfois dur à démarrer, mais je dirais surtout trouver des plants de qualité), geranium Orion, sublime chez moi, un peu plus haut mais quel bleu! Et tu pourrais essayer les nepetas! j'ai des boutures si tu veux. Nepetas fleuri beaucoup chez moi, ils préfèrent le soleil, mais ne sont pas trop difficile. J'ai le fassei (?) et j'ai aussi six hill giant, plus haut. Ils font des masses assez large, on ne verrait pas le losange par contre. mais peut-être que ça ressemblerait trop aux lavandes. J'ai aussi plein de graines de nepetas kubanica, qui se couche moins. Je t'embrasse. Caroline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais peut-être devoir abandonner l'idée des losanges : les buis n'ont pas l'air en très bonne santé!
      Je pense qu'il n'y a pas assez de soleil pour les népétas, mais je peux me tromper. Ils ne sont pas terribles ailleurs dans le jardin, hélas! Je retiens par contre les geranium; ça ça devrait convenir!

      Supprimer
  9. Je vous tire mon chapeau ! Un vrai travail d'orfèvre, tout en rigueur et en harmonie... La grande classe ! Bravo à vous, je vais vous suivre avec délice !

    RépondreSupprimer
  10. Je t'aurais dit de tailler ta bordure de buis bien net et ça changerait tout mais je comprends que tu aies peur qu'ils soient malades ; j'ai remarqué que Stephane Marie les remplaçait par des lonicera nitida, moins fragiles.
    Pour ce qui est de ta terre argileuse et que je connais bien, je rajoute du sable quand c'est nécessaire ( merci Lo que j'ai entendu un jour donner cette astuce).

    RépondreSupprimer
  11. Françoise de Marilles13 mai 2018 à 09:55

    Globalement, c'est très joli ! Ma terre argileuse est un peu similaire. Parmi les vivaces, le Kalimeris incisa bleu clair est superbe durant près de 3 mois d'été. il n'est pas trop haut. Certaines anémones du japon sont jolies et s'élèvent assez pour les graminées plus hautes en fin de saison. Parmi les rosiers, Marie Pavic, Pois de Senteur sont magnifiques. Je découvre toute la grâce d'Ecume des jours. Les géranium Rosanne et Dream Land sont extraordinaires.; mais il ne faut pas les laisser avoir trop soif. L'aster Frikartii Monch est merveilleux en durée de floraison, de mi juillet à fin octobre. Il est chez moi assez fort à l'ombre, il ne s'étale pas. Son bleu est superbe.

    RépondreSupprimer