Pages

Follow by Email

dimanche 10 août 2014

Visite des Jardins de Séricourt

Situé entre Arras et Le Touquet, dans le Pas de Calais, ce jardin se trouvait pratiquement sur mon chemin puisque je me rendais à Fort Mahon. J'accompagnais mon mari qui allait y jouer au golf, il était donc logique qu'il veuille bien m'accompagner à son tour pour une visite d'un jardin remarquable.

A la billetterie, nous sommes accueillis par le propriétaire, Yves Gosse de Gorre, fondateur, dès 1985, de ce jardin de 4 hectares. Il interrompt sa conversation avec une jeune dame pour nous donner nos billets et quelques conseils concernant l'itinéraire à suivre pour la visite. Puis, la jeune dame entend que nous sommes belges et nous aborde en nous demandant si elle peut nous interviewer pour un article à paraître dans "La Voie du Nord". Elle nous demande pourquoi nous sommes là, où nous nous rendons ensuite, etc... Elle nous tire même le portrait pour une photo en médaillon. Je me dis : "chouette, je vais avoir de la matière supplémentaire pour illustrer l'article de mon blog!". Le journal doit paraître avant notre retour en Belgique, donc tout se présente bien. ...Sauf que : l'article sur les jardins de Séricourt est bien là, mais pas notre photo, ni même notre interview! O rage, ô désespoir! Moi qui pensais être une mini-vedette en devenir...Même pas dans mes rêves, en fait!!!


   Je fais un terrible effort sur moi-même, je mets ma très grosse déception de côté et j'arrive à me ressaisir pour quand même pondre un article sur ce beau jardin, car il le vaut bien.
Il est divisé en 29 espaces thématiques qui se répondent les uns aux autres : l'ombre/ la lumière, la guerre/la paix, l'homme/la femme, ...
La maison familiale
 Je ne vais montrer que ce qui présente encore un intérêt en de début août, ce jardin pouvant être apprécié en toute saison.
 Le jardin des vivaces :

Quelqu'un connait-il le nom de cet arbuste? On le voit également sur la photo suivante.









Je ne résiste pas au plaisir de poster cette photo que j'aime bien (il faut bien de petites compensations dans la vie...)
Chamaecyparis obtusa nana gracilis 

Le jardin guerrier : l'armée d'ifs fastigiés dorés


Land's Art : procession de silhouettes en tôle, accompagnées de graminées et d'hémérocales rappelant la couleur de la rouille des tôles.


Le bois des ombres  (assez surprenant) : ce sont les troncs peints en blanc qui indiquent le chemin. Sans eux, c'est l'ombre totale!

Les maques guerriers : inspirés de ceux de l'île de Pâques et de masques africains


La chambre jaune : arabesque en buis. J'aurais voulu vous montrer cette photo provenant du site des jardins de Séricourt, mais la maladie des buis est passée par là...

Voici ce qu'est devenue cette magnifique arabesque aujourd'hui :

D'autres signes de cette maladie contre laquelle il n'existe pas vraiment de remède efficace : 


Le jardin géométrique (ifs, vivaces et magnolias)





Le coup de coeur de mon mari  : la cathédrale de roses... sans roses! 

C'est plus beau en vrai! C'est tellement grand qu'il n'est pas possible d'embrasser toute la vue. En cette saison, les roses sont remplacées par les hortentia Annabelle.

Sur les côtés, se trouvent des "chapelles", c'est-à-dire, des ouvertures permettant de longer cette voûte par l'extérieur; là se trouvent encore quelques rosiers en fleurs.






  





l'autel de la cathédrale, avec vue sur la croix en tilleul 

Quelques pas en avant, puis on se retourne vers l'entrée de la cathédrale, tout au bout!
L'allée de la mer : 
ça ne se voit pas bien sur la photo, mais l'herbe a été coupée de telle façon qu'elle forme des vagues
 L'envol : un oiseau en topiaire dans sa cage dont les barreaux sont les arbres


La partie la plus célèbre, celle qu'on voit dans tous les magazines, le jardin des topiaires (ils sont plus de 400!) :








le salon de topiaires

la mare humide

la mare avec son kiosque au toit végétalisé


 Et je terminerai par la récompense de l'homme qui a été bien patient... (il a même eu le temps de faire une petite sieste!)


C'était donc Séricourt au mois d'août. Je vous invite à aller voir les photos du site des jardins de Séricourt; , vous aurez un aperçu des jardins en toutes saisons. Pour ma part, je regrette de ne pas l'avoir vu en juin, au moment de la floraison des roses. Mais, qui sait? J'y reviendrai peut-être...


10 commentaires:

  1. Oh merci pour ce post très complet, je me suis toujours tâté d'y aller ou pas.
    Bisessssss

    RépondreSupprimer
  2. Super reportage, Anne-Marie ! Bisous

    RépondreSupprimer
  3. Hooo comme j'aimerais le visiter ce jardin!! Tes photos donnent vraiment envie :o)
    Bisous

    RépondreSupprimer
  4. Chouette reportage, merci Anne-Marie. Ton arbuste est un Clerodendron. Bisous, bonne semaine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci pour le renseignement, Gisou! Pas assez rustique pour chez moi, alors...

      Supprimer
    2. Pas rustique, le cléro ? J'en ai vu pas mal en Alsace, mais je ne connais pas suffisamment cet arbuste auquel je ne me suis jamais intéressée pour la bonne et simple raison qu'il serait drageonnant à ses heures...

      Supprimer
  5. J'ai justement regardé ce matin l'émission de Jardins et Loisirs sur ce jardin et je me disais que j'aimerais le visiter ! Ton reportage est génial et montre des choses que je n'avais jamais vues encore comme le Land'sArt ou L'oiseau en cage. La démarche de cet architecte de jardin parait très "intellectuelle" mais il donne l'impression de beaucoup s'amuser aussi. Tu me confortes dans mon envie d'une visite ! Bisous !

    RépondreSupprimer
  6. Coucou Anne-Marie, tu nous a fait un magnifique reportage malgré ta "déception" initiale, déception que je comprends mais peut s'expliquer par le fait que souvent les articles sont raccourcis par des "secrétaires d'éditions " après l'envoi du journaliste ou du correspondant pour des questions bêtes de place, et ce sont souvent également ces derniers qui choisissent les photos d'illustration ! J'espère voir ce parc un jour il vaut le détour. J'avais pensé aussi au clérodendron mais ne distinguait pas assez bien,et comme j'en ai planté une bouture récemment je me dis qu'à la vue de celui-ci il vaudrait mieux que je la déplace ! Bonnes vacances au fil des visites !

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour ce beau reportage Anne-Marie, bisous

    RépondreSupprimer
  8. J'ai visité ce jardin 2x dont une fois avec Y. Goosse de Gore, c'était passionnant ... Tes photos rendent vraiment bien l'esprit particulier de ce jardin ... Tu sais qu'il a étudié le paysagisme en Belgique ?

    RépondreSupprimer