Pages

Follow by Email

mercredi 25 décembre 2013

JOYEUX NOEL!!!


Je vous souhaite à tous un très Joyeux Noël! J'espère que vous le passez avec ceux que vous aimez et que vous y trouvez tout ce que vous en attendez.

 

dimanche 22 décembre 2013

Evolution ... aérienne!

Rien de tel qu'une vue du ciel pour avoir une bonne idée du jardin dans son ensemble!
Vous vous doutez bien que je ne possède pas d'avion, ni non plus le permis qui va avec d'ailleurs!  Alors, je me contente du toit de ma maison. Il n'est pas très haut car ma maison ne comporte pas d'étage, mais ça fera l'affaire.

La première série de photos depuis le toit a été faite en 2008 alors que le jardin date de 2005. Il entamait donc sa troisième année d'existence. Etant donné qu'une véranda est accolée à la maison, justement du côté du jardin, je n'ai pu photographier la terrasse qui prolonge cette véranda; on en voit juste un petit bout.






Qu'est-ce qui a changé depuis? L'abri de jardin, le mien, celui de gauche, a été changé. J'aimais bien le vieux, mais il était fait avec de l'éternit composé d'amiante. J'ai préféré m'en débarrasser.
Ensuite, vous voyez, dans le fond, un grand trampoline. Ma plus jeune fille avait avait 11 ans à l'époque mais 2 ans plus tard, elle m'a donné la permission de le vendre. Il a été remplacé par la mare en 2012.

Au printemps 2013, j'ai eu envie de refaire des photos depuis le toit, mais j'ai dû me contenter de grimper tout en haut d'un escabeau comme celui-ci :
ce qui donne, au final :




On aperçoit le nouvel abris de jardin



Exit le trampoline au fond du jardin, mais on ne voit pas la mare qui le remplace.... 

Je me souviens qu'en 2008, il y avait des ouvriers qui réparaient une cheminée du toit et que j'en avais profité pour me servir de leur longue échelle!
Bon, c'est quand même mieux que rien! Mais, ainsi, on ne voit pas tout et il vaut mieux ne pas qualifier ces photos de "vues aériennes"...

Je vais retenter l'expérience en 2014, un peu plus tard dans la saison et peut-être depuis le toit si je trouve un moyen pour y grimper.


mardi 17 décembre 2013

RETROSPECTIVE 2013 : MAI

Puisque j'ai commencé la rétrospective initiée par Marie-Claude, je continue donc avec le joli mois de mai.

Alors, ma photo favorite : j'aime le mauve, l'ail et les tulipes; tout est rassemblé ici!


Mosaïque des floraisons de mai : pas encore de roses pour cette année 2013 qui accuse un bon mois de retard!


Découverte : une fois n'est pas coutume, je triche et je vous en mets 3 pour le prix d'1!

La première, c'est l'apparition dans ma nouvelle mare d'une ribambelle de têtards!

La deuxième, une tulipe mutante!


La troisième, apparition d'un brunnera macrophylla blanc issu, par semi spontané, d'un bleu. 

Ma déception du mois : le viburnum opulus roseum ne va pas bien; ses feuilles sont attaquées!

Et pour terminer en beauté, une jolie association : j'ai longtemps hésité entre celle-ci ...
Véronica gentianoides et hosta june
 et celle-là!
centaurée et fougère
Et c'est la simplicité et la fraîcheur de celle-là qui a gagné....

A notre prochain rendez-vous!

dimanche 15 décembre 2013

Evolution... parterre "japonisant"

Après l'entrée, le long de la maison, commence un parterre que j'ai voulu un peu zen. Je l'appelle le parterre japonisant car je n'ai pas suivi les règles strictes du jardin japonais mais je m'en suis inspirée.
En 2007, les trois énormes thuyas ombrageaient beaucoup trop ce couloir. J'avais déjà dégagé les troncs des branches les plus basses pour ainsi gagner un peu de lumière et j'en avais profité pour y faire grimper un houblon doré, sur le premier, une clématite montana, sur le deuxième et un rosier maigold sur le troisième qui ne figure pas sur la photo.




Ici,on voit bien les maigres rayons de soleil que laissent passer les thuyas pendant cette belle journée ensoleillée. 

Les plantes choisies sont toutes des pantes d'ombre (hosta, heuchères, bugle, brunnera, azalées, etc...)

En 2008, la végétation prend un peu d'ampleur.
Le petit point d'eau est précédé d'une plage de galets qui cache une chambre de visite reliée à la fosse sceptique; il faut donc laisser l'accès possible.

En 2009, après les fameuses tempêtes de vent, nous vient l'idée de couper ces grands arbres beaucoup trop hauts. Et s'ils tombaient? Ce serait, à coup sûr, sur la maison! Le plus dur, c'est de trouver quelqu'un pour le faire. C'est chose faite; il commence... (on voit ci-dessous un début de tronçonnage) puis il est victime d'un accident de moto! Il ne viendra jamais terminer le travail. Nous avons pourtant attendu plus d'une année encore...  



En 2010, c'est chose faite! On voit bien ici, derrière moi, la souche du troisième arbre; elle sera cachée par du lierre et une grosse tête de Bouddha viendra se poser là.

Afin d'accentuer le côté japonisant, j'ai recouvert le sol de galets et bricolé une bordure avec un gros bambou coupé dans la longueur.


 Le bambou n'étant pas assez long, je laisse un espace au milieu et j'en profite pour y planter de l'ophiopogon nigrescens afin qu'il fasse contraste avec les galets blancs.

Bon, c'est bien beau tout ça, mais vous vous souvenez que j'ai planté des vivaces pour l'ombre?! Comment vont-elles faire maintenant pour prospérer dans tout ce soleil? Je plante donc un crataegus laevigata Paul's scarlet. C'est un petit petit arbre à fleurs rouges au printemps; très résistant. On le voit tout petit ci-dessous.  

Le houblon n'a pas été arraché; il a juste été conduit vers le panneau ajouré. L'acer palmatum est venu prendre place dans ce parterre où il sera mieux mis en  valeur. Et j'allais oublier de mentionner le bambou fargesia! 


2011 voit s'ajouter des graminées telles stipa tenuissima et hakonechloa macra aureola.


Je remarque ici que je n'ai pas encore mentionné le cornus Satomi (à droite)! Il doit lui aussi grandir et apporter un peu d'ombre à l'érable. 




Les 3 ophiogon se sont déjà multipliés...

 

 2012 : rien de particulier, tout pousse!




 

2013 
Pour changer, une photo du parterre sous la neige.
Tout a tellement bien poussé (remarquez la croissance de l'aubépine!) qu'on ne voit presque plus les galets. Côté "zen" un peu raté: là où il faudrait une certaine sobriété, nous avons l'exubérance!

Il va y avoir du remaniement dans l'air et le jeu des chaises musicales, bien connu de beaucoup de jardiniers, va pouvoir commencer dès ce printemps!

Admirez au passage, ce magnifique hêtre pourpre dans le fond! Encore une prochaine victime de la recherche de lumière...

mardi 3 décembre 2013

RETROSPECTIVE 2013 : AVRIL

J'ai décidé de participer au petit jeu de Marie-Claude (Un p'tit coin de nature) qui propose de présenter une rétrospective de 2013, mois par mois.
Il consiste en une présentation de notre photo préférée du mois, d'une mosaïque des floraisons, de nos belles découvertes, de nos déceptions et d'une jolie association.

L'exercice n'est pas simple pour le mois d'avril, surtout en 2013 où la nature accusait un retard certain! Je vais devoir fouiller, au risque de ne pas trouver pour chaque catégorie. Alors, voyons ce que ça donne :

Ma photo préférée :

 

 Pourquoi celle-là, parce qu'en avril 2013, les floraisons sont principalement concentrées dans ce massif qui jouxte la véranda et la terrasse. Le reste du jardin est à l'image du fond dénudé de la photo! Eh oui, nous sommes ici aux portes de l'Ardenne belge et il y fait froid longtemps.

Mosaïque des floraisons d'avril :


Tulipes, anémone pulsatile, pensées, chionodoxa et puschkinia.
Ma déception :

Ce joli bulbe, dont j'ai oublié le nom mais que David a retrouvé pour moi (il s'agit de Erythronium Pagoda), devait donner des fleurs en forme de pagode. Bon, la pagode est bien là, mais la fleur devait avoir une couleur jaune très pâle.


Là, c'est un peu trop flashy! Surtout avec ce contenant...

La seconde déception, c'est, sans conteste, la météo frileuse de ce mois d'avril. Pas encore grand'chose de sorti puisque les floraisons accusent un retard de plus d'un mois je n'ai même pas fait de photo d'ensemble du jardin, tellement il est nu...

Pour ce qui est de mes découvertes, et bien, là vous me voyez bredouille, car c'est trop tôt...Donc rien, nada! Mais, c'est promis, je me rattraperai en mai pour les photos...

Quant à la jolie association :


J'avoue que j'ai dû chercher longtemps et que je n'ai pas eu beaucoup de choix : muscari armeniacum 'Blue Spike' et euphorbia cyparissias.

Ouuuuffff!!! J'y suis arrivée! Mais cet exercice m'a pris du temps! Vivement les rétrospectives de mai et juin...