Pages

Follow by Email

vendredi 30 août 2013

Petits tracas au jardin (suite)

Chose promise, chose due : je continue à vous dévoiler mes ratages ou soucis du moment.
Je vous avais parlé de cette plate-bande où cohabitaient un noisetier tortueux et des geranium wargrave pink. La voici dans une vue d'ensemble du côté droit du jardin. C'est celle qui se trouve à droite du grand massif entouré de buis et surmonté d'acer globusum.





 Approchons-nous un peu :


Ah, vu de près, c'est déjà moins joli! Quel fouillis! Mais ça, j'y ai remédié déjà. Non, ce qui me pose encore problème, c'est lui : le Viburnum opulus 'Roseum'!


Regardez et constatez dans quel état il est !


Quand les branches ne sont pas défoliées, les feuilles sont toutes mangées! J'imagine que c'est une bébête. Quelle désolation, il est affreux!
J'hésite à le supprimer... Quand je l'ai planté, il y a 3 ans, j'avais en tête une jolie scène printanière avec, à son pied, des myosotis blancs, des tulipes blanches à fleurs de lys et des hostas panachés de blanc. Je n'aurai pas eu l'occasion de la contempler. Sniff!
Bon, voyons les choses du bon côté, je dois de toute façon faire de la place pour des rosiers à venir (ceux de Warren)...!





samedi 24 août 2013

Les fleurs du moment...

Ce dahlia est énorme, plus haut que moi et des fleurs de 15 cm de diamètre! Je le divise chaque année, car la souche est énorme également. Si quelqu'un en veut...

J'aime cette association des centaurées Black Boy et de ce joli sedum.  

Ceci est une surprise, apportée par je ne sais qui...(1,80 m de haut!)


Sanguisorba s'envolant vers le ciel.





Première floraison du nénuphar reçu de David. Il prépare encore 3 autres fleurs!

Physostegia que je croyais mort.

dimanche 18 août 2013

Petits tracas au jardin

Aujourd'hui, je ne vais pas vous montrer ce qu'il y a de plus beau au jardin. Car, soyons honnêtes, tout n'est pas rose au jardin! Loin de là! Nous avons tous nos petits problèmes, des  p'tits coins jamais photographiés car pas photogéniques pour un sou mais aussi des ratages et de vrais casse-tête.

Commençons par un tout petit problème : le geranium Rozanne. Oh oui, il est beau! Oh oui, il fleurit très longtemps!   Mais : il se dégarnit du centre. Je m'explique : les longues branches se couchent et partent dans tous les sens, laissant un grand vide au centre.
 Venez voir :
Un peu plus près :

Vous voyez? C'est pas joli, mais en vrai, c'est plutôt moche! Ca fait comme un trou dans le massif.
Et vous,  rencontrez-vous le même phénomène et que faites-vous pour en atténuer les conséquences?

Deuxième tracas : le noisetier tortueux prend de plus en plus de place pour finir par manger tout l'espace.
Pourtant, je ne regrette pas son achat, car il est très attrayant en hiver et au printemps. Voici une photo de lui prise hier.

Ce massif est entouré d'une haie de buis et on ne voit plus que le buis et le noisetier. Dans la partie gauche, des geranium Wargrave Pink qui eux aussi mangent tout l'espace ne laissant aucune chance de survie aux autres vivaces.
MAIS, grâce à facebook, j'ai trouvé la solution chez Maryse. Regardez plutôt son magnifique noisetier!

                              Et oui, il suffisait de penser à dégager les branches basses et faire ainsi ressortir ce magnifique jeu de branches, tout en permettant de conserver des vivaces au pied! Merci Maryse pour cette merveilleuse idée, les meilleures n'étant pas toujours les plus compliquées!
Et voilà le travail!
 Bon, mon arbre n'est pas aussi âgé, donc il va encore grandir. Partant de cela, je n'ai dégagé que les parties les plus basses. Peut-être en éliminerai-je encore d'autres plus tard. Soyons prudent!
Regardez la place ainsi dégagée pour mes futures plantations :
   Quant aux geranium Wargrave Pink, direction compost! Je n'en veux plus; je les ai assez vus.

Vous parlerai-je maintenant de mon troisième problème? Non, il fera l'objet d'un prochain post. Je n'ai pas envie de vous lasser. Alors, passez un bon dimanche (même s'il pleut!) et consolez-vous puisque vous n' êtes pas les seuls à vous faire du mouron pour votre jardin...

mercredi 7 août 2013

Le retour du club des 5 : cinq bleus!

Marie-Claude nous invite à présenter cinq floraisons bleues de ce mois d'août (voir son article ICI).
Comme je n'ai pas envie d'aller mouiller mes p'tits pieds dans l'herbe, j'ai regardé dans mon stock de photos et compté si j'en avais bien 5 pour ce mois-ci. C'était tout juste !
Je vous les présente :

ECHINOPS RITRO, très fréquenté par les bourdons

BOURRACHE, qui se ressème ... quand elle le veut bien

VERONICASTRUM, j'ignore lequel, mais il se ressème davantage que la précédente

HYDRANGEA MACROPHYLLA, le seul du jardin à faire des fleurs chaque année

CLEMATIS ARABELLA, petite clématite (maximum 2 mètres) d'un bleu violacé à longue floraison. C'est sa première année chez moi.

Plus tôt dans la saison, j'aurais pu vous en montrer bien plus, car c'est une couleur que j'apprécie beaucoup. Mais bon, le défi est quand même relevé, non?

Rendez-vous au prochain club des 5!

Bonne journée!

dimanche 4 août 2013

La mare vivante

Petites nouvelles des petits habitants de la mare...

Les tétards ont des petites pattes, donc je ne sais pas si on peut encore les appeler ainsi...


Cette photo a été prise le 8 juillet et depuis 2 semaines, il me semble, je n'en vois plus du tout! Est-ce qu'ils se cachent ou alors ils sont devenus des grenouilles et sont sortis de l'eau? A votre avis?

D'autres habitants sont toujours là; je vous les montre :


Les escargots pullulent et ont fait disparaître les algues.
Il y en a des gros et des tout petits comme ci-dessous :

Ceux-ci sortent souvent de l'eau mais restent à proximité.

Un triton :


Une libellule :


Celle-ci est rouge, mais d'habitude, ce sont principalement des bleues qui fréquentes ma mare.
Il y a en une énorme (au moins 10 cm de long!) qui vient quotidiennement faire de nombreux survols; elle ressemble très fort à celle-ci (image empruntée sur le net) :


Il faudra que j'arrive à la photographier pour comparer...

Pour terminer, des plants un peu plus larges de la mare :

On se rapproche un peu ...

Là, on voit poindre le bouton floral ...

Et enfin (roulements de tambour) ...
Les plus grandes feuilles à droite proviennent d'un nénuphar que David (blog Jardin Nature) m'a donné lors de ma visite chez lui. J'en profite pour le remercier une nouvelle fois. J'attends avec impatience se floraison à lui aussi. Mais j'imagine qu'il doit d'abord se remettre de sa transplantation et s'accoutumer à sa nouvelle situation. Patience, patience...